jeudi 7 mai 2009

La relativité restreinte (généralités)

Galilée et Einstein Galilée a inventé le principe de relativité qui dit que la vitesse dans un référentiel en mouvement s'obtient en ajoutant les vitesses. Cependant, aucun référentiel n'est immobile, il n'y a pas de référentiel absolu comme le croyait Newton : tout est relatif. Les référentiels galiléens ne présentent pas d'accélération entre eux. Le principe de relativité consiste à dire qu'un mouvement est relatif à un autre référentiel, lui aussi en mouvement. Chacun peut s'en rendre compte lorsqu'on est dans un train en... [Lire la suite]

samedi 5 juillet 2008

La croissance des arbres

Phototropisme, gravitropisme Chacun sait que les plantes poussent vers la lumière, c'est le phototropisme et que les racines poussent vers le bas, c'est le gravitropisme ou, anciennement, géotropisme. L’arbre serait programmé génétiquement pour s’élancer vers la lumière et les arbres seraient capables de contrôler leur forme en induisant des précontraintes (c'est du vitalisme ou du finalisme encore très présent dans le subconscient des scientifiques). En réalité, les plantes poussent vers le haut, là où il y a de la lumière. Ce sont... [Lire la suite]
vendredi 14 décembre 2007

Forme d'une branche

.   1. INTRODUCTION. - L'étude des contraintes dans les matériaux vivants a fait l'objet d'un certain nombre de publications: contraintes due à l'anisotropie  de la croissance [1], influence des contraintes sur la croissance [2]  et même viscoélasticité [3] ou la plasticité. L'influence de la pesanteur sur la croissance est connue sous les noms de gravimorphisme [4] ou géotropisme [5]. La forme des arbres doit satisfaire à des critères élastiques pour résister à leur propre poids [6]. Les contraintes de croissance et... [Lire la suite]