jeudi 7 janvier 2016

La "force forte" n'existe pas: ses lois fondamentales sont inconnues

Les lois fondamentales de la nature seraient 4, comme les 3 mousquetaires: la gravitation, l'électromagnétisme plus deux petites nouvelles, non prouvées, la force forte et la force faible. La gravitation et l'électricité ont toutes les deux une force en 1/r2 et un potentiel en 1/r (il se pourrait bien que la gravitation soit aussi électromagnétique, mais ce n'est pas prouvé). Les deux autres sont, au mieux, empiriques, c'est à dire avec des formules variables selon les auteurs, donc non fondamentales. Lorsqu'on pose la question... [Lire la suite]

vendredi 26 novembre 2010

L'énergie nucléaire est électromagnétique.

Ma théorie est maintenant publiée dans une revue américaine, Electromagnetic Theory of the Binding Energy of the Hydrogen Isotopes, Journal of Fusion Energy (2011) 30 :377-381. Ma présentation de Glasgow est plus conviviale. Ci-dessous mon affiche (poster) du congrès de Bucarest : En  cliquant sur l'affiche pour l'agrandir puis en la téléchargeant vous verrez mieux les détails.  Il est regrettable que cette découverte n'ait pas été publiée en français à cause du refus de l'Académie des Sciences qui... [Lire la suite]
jeudi 11 août 2016

La "force forte" nucléaire n'existe pas

Les physiciens nucléaires prétendent que l'énergie nucléaire est due à l'équilibre entre la "force de Coulomb", répulsive entre protons et une mystérieuse "force forte", attractive, supposée l'équilibrer. Malheureusement,  les lois fondamentales de la "force forte" restent inconnues... La découverte de Rutherford il y a un siècle: Le noyau atomique a été découvert par un Anglais, Rutherford. Il a utilisé les expériences de Geiger et Marsden envoyant des particules alpha à travers de feuilles d'or.  Les particules... [Lire la suite]
dimanche 31 mai 2015

La "force forte" n'existe pas

La mystérieuse "force forte" alias LQCD, à côté de la plaque, disparaîtra comme le géocentrisme grâce à Copernic, Galilée et Képler, le phlogistique grâce à Lavoisier, l'éther grâce à Einstein et le modèle plum-pudding de J.J. Thomson grâce à Rutherford. Les lois de Coulomb et de Poisson sont méconnues des physiciens nucléaires, incapables de calculer même le noyau lié le plus simple, le deuton ou hydrogène lourd ²H, sinon par ajustement ad hoc, fitting… ce qui permet d'obtenir ce qu'on veut. Depuis les Curie, la France n'a plus... [Lire la suite]