vendredi 12 août 2011

Géométrie de Schwarzschild

Géométrie de Schwarzschild La géométrie de Schwarzschild est définie par sa métrique. Pour l'obtenir, on peut résoudre les équations d'EinsteinSchwarzschild, K,On the Gravitational Field of a Mass Point according to Einstein’s Theory, Sitzungsberichte der Königlich Preussischen Akademie der Wissenschaften zu Berlin, Phys.-Tex.Klasse 1916, 189-196 mais on peut aussi partir d'hypothèses simples comme celle de l'invariant de volume d'espace-temps d'Einstein (Einstein, A, Balibar, F, Oeuvres choisies, Relativités I et II, Seuil... [Lire la suite]

jeudi 7 mai 2009

La relativité restreinte (généralités)

Galilée et Einstein Galilée a inventé le principe de relativité qui dit que la vitesse dans un référentiel en mouvement s'obtient en ajoutant les vitesses. Cependant, aucun référentiel n'est immobile, il n'y a pas de référentiel absolu comme le croyait Newton : tout est relatif. Les référentiels galiléens ne présentent pas d'accélération entre eux. Le principe de relativité consiste à dire qu'un mouvement est relatif à un autre référentiel, lui aussi en mouvement. Chacun peut s'en rendre compte lorsqu'on est dans un train en... [Lire la suite]
dimanche 22 juillet 2007

Paradoxe des jumeaux de Langevin

Langevin avait imaginé un voyage intersidéral de deux ans par un explorateur à l'aide d'un wagon projectile (ou une fusée), capable d'atteindre une vitesse voisine de celle de la lumière, et qu'il allait faire le tour d'un astre situé à une année-lumière de distance. Dans ces conditions, le voyage, pour l'explorateur, aurait duré deux ans, mais la Terre pourrait avoir vieilli de deux cents ans, lorsqu'il serait de retour. C'est ce qu'on appelle maintenant le paradoxe des jumeaux. Il ne semble pas qu'Einstein ait donné son avis sur la... [Lire la suite]