vendredi 12 août 2011

Dualité onde-corpuscule

Dualité onde-particule   Dualité onde-corpuscule Les effets photoélectrique et de Compton ne peuvent être interprétés par la théorie ondulatoire classique car il y a interaction entre particules et lumière. La notion d'oscillateur d'énergie proportionnelle à la fréquence a été trouvée par Planck. Einstein a ensuite précisé cette idée en expliquant l'effet photoélectrique. Les deux formules d’Einstein-Planck E = hν =  mc² ont pour conséquence, combinées avec la transformation de Lorentz, l’apparition, non seulement... [Lire la suite]

lundi 21 juin 2010

La relativité générale

On apprend à l'école que la lumière se propage en ligne droite. En réalité ce n'est pas tout à fait vrai. Selon la relativité restreinte, il y a équivalence entre masse et énergie selon la formule E=mc2. Einstein nous apprend aussi que la lumière est constituée de photons d'énergie E=hν, donc de masse m=hν/c2. Les théoriciens "modernes" prétendent qu'un photon n'a pas de masse (sous-entendu "au repos", un non-sens puisqu'on ne peut immobiliser un rayon lumineux). C'est en contradiction avec la relativité générale où la lumière est... [Lire la suite]
jeudi 7 mai 2009

La relativité restreinte (généralités)

Galilée et Einstein Galilée a inventé le principe de relativité qui dit que la vitesse dans un référentiel en mouvement s'obtient en ajoutant les vitesses. Cependant, aucun référentiel n'est immobile, il n'y a pas de référentiel absolu comme le croyait Newton : tout est relatif. Les référentiels galiléens ne présentent pas d'accélération entre eux. Le principe de relativité consiste à dire qu'un mouvement est relatif à un autre référentiel, lui aussi en mouvement. Chacun peut s'en rendre compte lorsqu'on est dans un train en... [Lire la suite]