On lui reproche " Il a été jugé responsable, à hauteur de 4,82 milliards d'euros des pertes de la Société générale découvertes en janvier 2008, celles-ci résultant de ses prises de positions illégales sur des contrats à terme sur indices d'actions s'élevant à cette époque à environ 50 milliards d'euros et qu'il a dissimulées." voyez Wikipedia l a été jugé responsable, à hauteur de 4,82 milliards d'euros des pertes de la Société générale découvertes en janvier 2008, celles-ci résultant de ses prises de positions illégales sur des contrats à terme sur indices d'actions s'élevant à cette époque à environ 50 milliards d'euros et qu'il a dissimulées.

http://fr.wikipedia.org/wiki/J%C3%A9r%C3%B4me_Kerviel#D.C3.A9couverte_de_la_fraude

Je ne vois pas de quel droit on veut le mettre en prison. Il a fait des erreurs certes mais ce n'est même pas un voleur. La SG a le droit de le licencier sans indemnité mais c'est tout. J'en connais un qui a fait exploser un réservoir exprès ou non: il a juste été viré.

Kerviel a mal fait son travail c'est tout. De quel droit met-on en prison un employé qui a fait des erreurs? Ce sont ses supérieurs qui n'ont pas fait leur travail correctement: il semblent avoir été virés en douce.

Si la justice condamne des salariés ayant fauté dans leur travail où va-t-on?

C'est vraîment inquétant.

 Le Figaro écrit "Jérôme Kerviel : pour tout comprendre sur le jugement et sur l'affaire" mais aucune réponse claire (évidemment ce journal ne défend pas les salariés). Aucune référence à une loi quelconque.

 

"Le Parisien" donne l'intégrale du jugement où on lui reproche des quantités de positions litigieuses. A quoi servent ses supérieurs?

 Monique140 le 18/05/2014 à 11h26 Depuis le début je pense que cette affaire n'est pas nette et mal jugée. M. KERVIEL a assurément commis une faute professionnelle, mais ces supérieurs hiérarchiques ne s'en sont-ils pas rendus complices ? Et le PDG de la Société Générale de l'époque ne s'est-il pas frotté les mains quand il gagnait beaucoup d'argent et que les actionnaires de la banque s'en sont mis plein les poches ? En droit du travail le responsable de l'entreprise est responsable des agissements de ses salariés que je sache. Voir RTL: (http://www.rtl.fr/actualites/info/article/l-elysee-examinera-la-demande-d-immunite-pour-des-temoins-de-jerome-kerviel-s-il-sollicite-la-grace-presidentielle-7772069598)

Il semblerait que Kerviel ne connaît pas le droit du travail ce qui n'est pas son métier mais celui de son avocat, qui devrait être révoqué. Il ne peut contester son licenciement, certes, mais il doit refuser son emprisonnement et faire appel.

L'Humanité défend Kerviel mais dans le désordre. Il n'y a qu'un seul argument valable: la SG n'a que le droit de le licencier c'est tout. Il semblerait que la justice soit du côté des patrons.